De plus en plus de Français ne résistent plus à l’idée d’ouvrir un bar. Cette activité est donc devenue très tendance à Paris. Si vous envisagez aussi d’ouvrir un bar de nuit à Paris, voici les étapes à suivre, mais pensez à vous faire accompagner dans la création de votre entreprise.

L’emplacement du bar de nuit : dans quel arrondissement de Paris ?

Vous devez aussi chercher l’emplacement idéal pour votre bar à Paris. Notez que la bonne marche de votre business dépend principalement de la clientèle que vous attirez. Par conséquent, préférez plutôt une ruelle très animée pour faire tourner votre affaire.

Vous avez également la possibilité de racheter un bar existant pour le rénover selon vos exigences. Ce choix peut être avantageux dans la mesure où il vous permet d’obtenir les anciens clients de ce bar mais encore, de pouvoir noter l’évolution des choses plus facilement.

Si vous envisagez créer votre bar de nuit, vous devez choisir un statut juridique adapté. Vous avez le choix entre une entreprise individuelle, une SARL (société à responsabilité limitée) ou une EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limité). Tout dépend de vos projets pour le bar de nuit.

Par exemple, si vous avez plusieurs associés, il est préférable d’opter pour une SARL tandis que si vous êtes seul, une EURL serait le mieux adapté. Par contre le statut d’entreprise individuelle correspondrait dans le cas où l’entreprise et l’entrepreneur font la même personne. Vous ne disposerez donc pas d’une personnalité morale et vos fonds personnels sont supposés confondus avec le patrimoine de votre entreprise.

Dès que vous choisissez votre statut juridique, vous devrez vous enregistrer auprès du centre de formalité des entreprises (CFE) de votre zone.

Établir un business plan

Pour ouvrir un bar de nuit à Paris, vous devez nécessairement passer par cette étape. Surtout si vous jugez nécessaire le fait de faire un prêt à la banque pour financer l’ouverture de votre bar de nuit à Paris. En premier lieu, votre banque a besoin des informations telles que, le coût du projet, le montant des revenus qui en découleraient, les stratégies de marketing que vous avez prévu, etc.

Un business plan comprend une partie financière avec un plan de financement (les investissements, le chiffre d’affaires prévisionnel, le BFR ou Besoins en fonds de roulement, le seuil de rentabilité, une trésorerie prévisionnelle si possible sur trois an) et des éléments de données marché.

Gardez à l’esprit que tout cela n’est pas qu’utile à la banque mais pour vous aussi. Établir un business plan vous permettra de voir clair dans vos actions et de mieux agir. Si vous n’êtes pas doué (e) dans la rédaction d’un business plan, faites appel à des sociétés spécialisés pour vous aider. Il est important de ne laisser aucune faille dans ce document au risque de se faire refuser un financement à la banque. Veillez donc à y mentionner tous les détails concernant votre projet.

Respectez les réglementations prévues par la loi

Pour ouvrir un bar de nuit parisien, il existe des règles à respecter pour ne pas être pénalisé.

  • Les règles d’hygiène : Il s’agit entre autres de la protection des aliments contre les éventuelles bactéries, du respect de la température normale acceptée en cuisine etc. Vous devez également garder vos mains propres à chaque instant et nettoyer régulièrement l’espace de travail.
  • Les règles de sécurité : Votre bar de nuit doit respecter les normes de sécurité prévues pour les ERP (établissement recevant du public). Parmi ses normes, on note celles relatives à l’éclairage, aux installations électriques, aux moyens de secours, aux appareils utilisés pour la cuisson, etc.
  • Les horaires d’ouvertures : En ce qui concerne ce paramètre, vous devez vous fier aux arrêtés préfectoraux. Généralement, les bars de nuit peuvent être ouverts jusqu’à 7h du matin. Mais avant, vous devez d’abord demander une autorisation d’ouverture. C’est essentiel pour ouvrir une boîte de nuit à Paris comme ailleurs.
  • La musique : Concernant la musique qui sera diffusée dans votre bar de nuit, vous devez également prévoir une certaine somme pour y prétendre. En effet, pour mettre de l’ambiance dans votre bar, une demande d’autorisation doit être envoyée à la SACEM moyennant une commission dès que l’organisme l’accepte.
  • La protection des mineurs et l’affichage des prix : Comme il est généralement proposé de l’alcool (Pourquoi ne pas envisager également un bar de softs ?), il est nécessaire d’avoir pour la nuit une licence 5 si vous faites discothèque. De même, vous devez interdire l’accès aux mineurs et afficher clairement vos prix. En cas d’Happy Hour pensez à faire une réduction également sur les boissons non alcoolisées.

Recrutez avec attention

Eh oui, le personnel que vous engagez influence également la bonne marche de votre bar de nuit. Pour cela, pensez d’abord à recruter des gens honnêtes. Ensuite, assurez-vous qu’ils soient sur la même longueur d’ondes que votre clientèle. Pour s’en assurer c’est très simple, découvrez leurs passions et leurs manières de vivre au cours d’un entretien. Il est également conseillé de recruter des personnes de la même tranche d’âge que votre cible. Pour finir, veillez à ce que votre personnel soit présentable.

Par ailleurs, il est interdit (ou alors très peu conseillé) d’avoir de relations intimes avec vos employés. Cela pourrait vous créer de sérieux ennuis au point de vue juridique.

Autres conseils pour réussir l’ouverture de votre bar

Pour votre sécurité et celle de votre entreprise, il est conseillé de choisir une serrure assez résistante pour la porte de votre bar. Afin d’optimiser le bien être de votre clientèle, le décor est tout aussi important. N’hésitez donc pas à jouer sur les couleurs, la sobriété, le style de manière professionnelle pour un bon rendu. En procédant ainsi, vous donnez aux clients un sentiment de confort et ils pourront facilement vous recommander à leurs proches. Si vous êtes novice en matière d’ouverture d’un bar, il serait mieux de se faire accompagner par un initié ou de suivre une formation à cet effet.

C.F

Laissez-nous un commentaire